Quand vous serez bien vieux

Claudine Helft

Quand vous serez bien vieux le soir au néon
écrivant quelque triste discours sur le néant
direz lisant mes vers en vous émerveillant
elle me célébrait lorsque j’étais encore blond.

Lors vous n’aurez maîtresse oyant telle chanson
déjà toute en guerre à demi s’éveillant
qui au bruit de mon nom ne s’en aille en tremblant
haïssant nos souvenirs et votre nom.

Je serai belle toute de chair toute de vie
sereine et goûtant un bonheur difficile.
Vous serez alors vieux et presque en habit vert,

regrettant mon amour, mon âme et mon mystère
car voyez-vous il est trop tard pour être habile
et demain déjà s’est écrit aujourd’hui.

Poème
de l’instant

Flora Souchier

Sortie de route

Un envol de jupes plus lourd que ma conscience
Je branche les projecteurs
Je marche dans ma peur

Le froid vient dans les rideaux noirs
L’automne est un crépuscule
Je m’évanouirais bien si j’en avais la force

Flora Souchier, Sortie de route, Cheyne éditeur, 2019