Que zoo

de Geert Vervaeke

Que zoo

Dans ce jeu de cache-cache géant, un animal peut en cacher un autre…

Les animaux stylisés nous plongent dans un monde en noir et blanc. Le petit lecteur est invité à observer attentivement, à explorer la page et l’image afin de découvrir les animaux qui s’y cachent. En fin de livre, une double page reprend tous les animaux présentés et leur nombre d’occurrence… Les trouvez-vous tous ?

Entre illusion d’optique et trompe-l’œil, ce livre-jeu sans texte amusera les petits et les grands. Chacun est invité à ralentir et à observer.

Avec ses dessins et monotypes, Geert Vervaeke parvient à créer un monde onirique, où les animaux se côtoient et s’imbriquent les uns aux autres. En filigranes, elle nous suggère que tout est lié, les animaux d’ici et d’ailleurs, leur équilibre et le nôtre, et qu’aujourd’hui encore, plus que jamais, il est temps de revenir à l’essentiel et de redonner sa place à la nature.

Paru le 26 octobre 2020

Éditeur : Esperluète Editions

Genre de la parution : Jeunesse

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Ludovic Janvier

Bientôt le soleil

« Je ne cherche pas l’essor, l’oubli, la grâce, je sais qu’ils me sont impossibles. Et d’ailleurs je ne le voudrais pas. L’ange me fait peur. Non, je cherche la présence et le poids, ou plus exactement la présence me cherche, le poids me trouve, le poids sur moi de la lumière comme un mur, la présence à plein regard de la mer qui fait masse ou du feuillage hanté par le ciel. De sorte que les jours de timidité, ou de trop fort vouloir, je reste pris dans la glu du moment, prisonnier du trop plein jusqu’à la nausée. Les jours de décision, j’allais dire de légèreté mais ne te vante pas, je vois sortir de moi une réponse, plus ou moins claire, plus ou moins simple, plus ou moins forte. Content ? Non, jamais content. Mais, quand même, content. »

Ludovic Janvier, Bientôt le soleil, Flohic Éditions, 1998.