Réciproques

Contact

34

Petites scènes majuscules

1er mars 2012

Petites scènes majuscules

Chacun garde le souvenir de ses premiers émois poétiques, de cette émotion qui pour la première fois nous saisit et nous fait ressentir un sentiment jusqu’alors méconnu, provoqué par la découverte et la perception d’un « ailleurs » en lien avec la beauté, le tragique ou le mystère. Ce fut peut-être à la lecture d’un poème ou à sa récitation, mais aussi par une toute autre forme de révélation…
Plus tard, ils sont devenus écrivains, peintres ou comédiens, mais nous leur avons demandé de se souvenir et de décrire (…)

Poème
de l’instant

Le Chant du métèque

Vous ne saurez jamais ma soif mon angoisse
des visages douloureux, des nébuleuses obscures,
des sourires lumineux, des carrefours tordus,
du temps qui naît, du temps qui meurt,
des fenêtres closes, des tombes étales
sous le baiser humide du ciel.

Jean Malaquais, « Le Chant du métèque », Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.