Rencontre originelle

Ira Feloukatzi

Je ne te reconnaissais pas
quand tu es arrivé
blanc
de la poussière des chemins.

Des milliers d’années
des traces
annonçaient ta venue.

Je suis entrée dans ta nuit,
pour te gagner
avec l’autre dimension
habillée de lumière.

Nous sommes descendus
au fond du puits.
Là je me suis
à nouveau dénudée devant toi,
tu m’as reconnue
dans la rencontre originelle.

Poème
de l’instant

Ailleurs

Quand je suis en mouvement, sans rien pour m’encombrer, je retrouve des réflexes du plaisir de la vie, du désir de la vie.
Ce n’est pas une fuite, c’est un appel.
L’appel de la vie.
Cette vie qui m’impressionne toujours autant.
C’est pour ça que je suis resté un vagabond.
Quelqu’un qui se contente de passer.
Et qui toujours s’en va ailleurs.
Cet Ailleurs qui me va parfaitement.

Gérard Depardieu, Ailleurs, Cherche Midi éditeur, 2020.