Restitutions

Pour ce premier Printemps des Paysages, ont été retenues trois communes : Aiguillon (Lot-et-Garonne), Fumel (Lot-et-Garonne) et Cabrerets (Lot). Ces trois communes reliées par le Lot, proposent des paysages très différents : Aiguillon la confluence, Fumel l’industrialisation, Cabrerets la préhistoire.

Après un temps de résidence et de rencontre avec les acteurs de ces territoires, le poète Dominique Sampiero a mené des ateliers et participé à des restitutions publiques : atelier auprès des élèves de l’école primaire de Tour de Faure ; lecture à la médiathèque d’Aiguillon le 29 juin ; un atelier pour adulte et une discussion autour des particularités et du contexte de la ville de Fumel le 30 juin ; et une lecture dans la Grotte du Pech Merle à partir d’une création originale in situ le 1er juillet.

Retour sur le détail de l’action du Poète pour le Printemps des Paysages 23 juin – 1er juillet 2018

Personnes rencontrées par Dominique Sampiero

  • Emmanuel Prieur, paysagiste
  • Dominique Segond, maire de la commune de Cabrerets
  • Christine Foulon, adjointe au maire de la commune de Cabrerets
  • Hélène Syrieys, paysagiste
  • Jean-François Sauvaud, maire de la commune d’Aiguillon
  • Bertrand Desfois, directeur du développement de la Grotte du Pech Merle
  • Marie-Lou Talet, adjointe aux travaux et urbanisme de la commune de Fumel
  • Anne Turlais, artiste peintre
  • Marion Pelissier, directrice de l’école de Tour de Faure ainsi que les élèves de CE1/CE2 et leur enseignante Virginie Alessandri
  • Alexandra Dibon, Cedp 47
  • Cathy Garcia, poète
  • Sylvie Caroff, directrice, secteur adulte, de la médiathèque d’Aiguillon

Calendrier des Restitutions 2018

29 juin 2018 – Aiguillon : Mots d’en haut, mots de l’eau…

30 juin 2018 – Fumel : Mur au murmure

  • 10h Balade paysagère (Paysagiste)
  • 14h Lecture de paysage & visite d’exposition (Paysagiste & Commissaire d’exposition)
  • 15h Atelier adulte (Poète)
  • 16h Visite de lieu patrimonial (Adjointe au Maire & Artiste de l’exposition)

1er juillet 2018 – Cabrerets : Chemin poétique du Célé à Pech Merle

  • 14h Projection audio d’une légende locale (Maire)
  • 15h Balade paysagère (Paysagiste)
  • 16h Lecture in situ (Poète)

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.