Résurgences de Catherine Ribes-de Palma

Résurgences de Catherine Ribes-de Palma

"Il y a pire que la poésie politique : l’excès de mépris de la politique, la surdité aux questions posées par la réalité et l’histoire, et le refus de participer implicitement à l’entreprise de l’espoir." (Mahmoud Darwich)

"Couvre-toi jeunesse d’un voile plus téméraire
toi dont l’ombre jette sur les murs son innocence
toi qu’anime le désir de voir et d’atteindre…
La terre promise et ancestrale…"

"Cover yourself youth with a bolder veil
You whose shadow throws its innoncence across the wall
You who awaken the desire to see and to achieve
Ancestral land of promise."

Paru le 1er août 2012

Éditeur : Bérenice

Genre de la parution : Version bilingue

Poème
de l’instant

Lettre à George Sand

25 juillet 1833,

Mon cher George,

J’ai quelque chose de bête et de ridicule à vous dire. Je vous l’écris sottement, au lieu de vous l’avoir dit, je ne sais pourquoi, en rentrant de cette promenade. J’en serai désolé ce soir. Vous allez me rire au nez, me prendre pour un faiseur de phrases dans tous mes rapports avec vous jusqu’ici. Vous me mettrez à la porte et vous croirez que je mens. Je suis amoureux de vous, je le suis depuis le premier jour où j’ai été chez vous.

Alfred de Musset, 1810-1857, Lettre à George Sand.