Retour de l’automne

Charles Juliet

retour de l’automne
et de la solitude

les longues et moroses
journées de pluie

l’ennui
alourdit le silence
fige les heures
te livre
aux vieux démons

trop de mauvais souvenirs
encombrent ta mémoire
te reconduisent aux jours anciens
te maintiennent prisonnier
de ce qui n’est plus

nausée
du ressassement
de l’ennui
de la torpeur
des heures grises

sache une bonne fois
leur dire non

et reviens à la vie sors
va marcher sur les collines

et laisse le vent
te traverser la tête
laisse le vent
emporter tes feuilles mortes

Poème publié dans l’anthologie Une salve d’avenir. L’espoir, anthologie poétique, parue chez Gallimard en Mars 2004.

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.