Révolution, de France Burghelle Rey

Révolution, de France Burghelle Rey

Au pied de la vigne son ombre se dessine sur la cabane en pierres il lui suffit de chanter pour croire un instant moi je continue sur le même chemin et en cueille les épines

Son ombre se dessine sans qu’on en voit les contours quand du bout des doigts je tiens ce pinceau et cherche la couleur qui crie comme un chant de victoire l’avenir au bout des doigts

Paru le 1er avril 2013

Éditeur : La Porte

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Coplas

Où va donc ce chemin ?
- Ce chemin ne va pas :
ce chemin reste là,
à l’endroit où il est.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.