Revue Europe

n° 1089-1090 – Les Mille et Une Nuits – janv. / février 2020

Revue Europe

Les récits des Mille et Une Nuits sont à jamais un paradis de rêve, depuis qu’Antoine Galland, au XVIIIe siècle, les a proposés comme des contes, des lectures de divertissement, et nous les a faits connaître par leur titre pour toujours. Les Nuits sont un trésor inépuisable où l’art de raconter est aussi celui de nous conduire sur les chemins de notre humanité. Par leur composition même et leur extraordinaire richesse thématique et formelle, les Mille et Une Nuits se prêtent à de multiples types d’investigation et de lecture. Ce numéro d’Europe en témoigne exemplairement. On y découvrira de surcroît un conte inédit qui pousse plus loin que jamais le procédé du récit emboîté et présente l’intérêt de toucher au dénouement même des Nuits, après le recouvrement de la raison par Shahriyâr et la fin de ses hantises.

Kadhim Jihad Hassan, Aboubakr Chraïbi, Giorgio Manganelli, André Miquel, Naguib Mahfouz, Nacer Khemir, Edgard Weber, Soraya Ayouch, Claude Bremond,Ibrahim Akel, Robert Irwin, Florence Godeau, René Corona, Salvador Peña Martín,Timour Muhidine, Evanghélia Stead, Mourad Yelles.

Cahier de Création :

Saleh Diab, Roberto Juarroz, Tsvetanka Elenkova, Gérard Le Gouic.

Paru le 1er janvier 2020

Éditeur : Europe

Genre de la parution : Revue

Support : Revue

Poème
de l’instant

Stèles

La cime haute a défié ton poids. Même si tu ne peux l’atteindre, que le dépit ne t’émeuve : Ne l’as-tu point pesée de ton regard ?
La route souple s’étale sous ta marche. Même si tu n’en comptes point les pas, les ponts, les tours, les étapes, - tu la piétines de ton envie.
La fille pure attire ton amour. Même si tu ne l’as jamais vue nue, sans voix, sans défense, - contemple-la de ton désir .

*

Dresse donc ceci au Désir-Imaginant ; qui, malgré toutes, t’a livré la montagne, plus haut que toi, la route plus loin que toi,
Et couché, qu’elle veuille ou non la fille pure sous ta bouche.

Victor Segalen, Stèles, « Stèle au désir », 1912.