Revue Europe

n° 1115 – Georges Séféris – Gilles Ortlieb – mars 2022

Revue Europe

Georges Séféris (1900-1971) partagea toute sa vie les nombreuses épreuves qui, au cours du xxe siècle, furent imposées au peuple grec. Prix Nobel de littérature en 1963, cet admirable poète apparaît comme le héraut d’un style fragmentaire construit sur l’éphémère, mais qui fascine par les profondeurs sur lesquelles il ouvre.

L’œuvre de Gilles Ortlieb est celle d’un écrivain tour à tour flâneur, voyageur sans bagages, aventurier de la lenteur, archéologue des friches et des jachères, géographe de l’âme du monde dont le langage, attentif au réel comme à ses traces, évolue entre le souci d’harmonie et la réceptivité à l’inattendu.

Paru le 1er mars 2022

Éditeur : Europe

Poème
de l’instant

Le Chant du métèque

Vous ne saurez jamais ma soif mon angoisse
des visages douloureux, des nébuleuses obscures,
des sourires lumineux, des carrefours tordus,
du temps qui naît, du temps qui meurt,
des fenêtres closes, des tombes étales
sous le baiser humide du ciel.

Jean Malaquais, « Le Chant du métèque », Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.