Revue Va ! Vert Forêt

Auteurs : Edith Azam, Jean-Baptiste Cabaud

Revue Va ! Vert Forêt

Avec Édith Azam, Louise Dupré, Nicolas Vargas, Natyot et Jean-Baptiste Cabaud.

VA ! revue poétique, une des rares qui s\’adresse à la jeunesse. Une publication qui n\’a pas peur de vivre, éditée annuellement pas le Centre de Créations pour l\’Enfance / Maions de la Poésie de Tinqueux. Son ambition est de donner aux enfants, et aux plus grands, le goût de la poésie d\’aujourd\’hui.

Elle mêle joyeusement poésie contemporaine, inventions typographiques, récits du terrain, écrits collectifs… Et les jolies traces données par la ou la poète en résidence, les auteurs invités ou encore les enfants.

"Cette revue se donne comme objet de partager l\’amour de la poésie avec les enfants et avec ceux qui se souviennent l\’avoir été. (…) Alors pourquoi se priver ? VA ! arrive, VA ! est là." José Cinq-Mars, extrait de la revue bleu.

Paru le 4 juin 2019

Éditeur : Centre de création pour l’enfance

Genres de la parution : Revue Jeunesse

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

C’est comme ouvrir un menhir avec les mains

Cessez de chercher, vous êtes la porte
et les gardiens qui en interdisent l’accès.
Chaque pas vous éloigne du nombril
chimères assoiffées d’aventure.
Vous croyez que le mariage vous libère de la mort
ou que l’argent vous marque dans la hiérarchie divine.
Cessez de chercher, la conscience est le philtre magique,
L’œil capable de rejoindre les orbites vides de Dieu
traversant la mort. Personne ne se rencontre soi-même
en parcourant les mers ou en explorant les cavernes.
C’est difficile, comme ouvrir un menhir avec les mains
car notre âme est plus dure que la pierre.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.