Richard Brautigan

Né en 1935 à Tacoma dans l’État de Washington. Il a mis fin à ses jours en 1984 à Bolinas, en Californie. Adolescent, l’autodidacte ne concevait pas d’autre métier que celui d’écrivain. Ayant su faire exploser avec brio les genres littéraires, surnommé « The last of the Beats », il est devenu l’un des symboles forts de la contre-culture des années 60 et 70. Son œuvre totalement atypique et subversive se distingue par une cocasserie parodique où transparaît un réel mépris du mode de vie traditionnel américain. Retiré dans un ranch du Montana auprès d’une communauté d’artistes et d’écrivains, après avoir vécu au Japon, il a fini par s’enfermer à double tour dans la solitude, l’alcoolisme et la paranoïa. Ses livres en traduction française sont disponibles au Seuil, chez Christian Bourgois et en poche dans la collection 10 x 18..

Bibliographie

  • La Pêche à la truite en Amérique
  • Un privé à Babylone
  • Sucre de pastèque
  • Le Monstre des Hawkline
  • Retombée de sombrero
  • La Vengeance de la pelouse
  • Mémoires sauvés du vent