Roubaiyat de la mer

de Sayed Hegab

Roubaiyat de la mer

Illustrations de Walid Taher.
Traduit de l’arabe (dialecte égyptien) par Stéphanie Dujols.

Les roubaiyat sont des quatrains philosophiques, humoristiques et ludiques. Sayed Hegab (1940-2017) était un poète égyptien auteur de poésie pure, de poèmes chantés et de chansons pour enfants. Riche et limpide, son œuvre est écrite en dialecte égyptien. La spiritualité de l’enfance, la philosophie des petites gens, les histoires tissées par le temps et la sagesse de la mer animent sa poésie. Ces Roubaiyat de la mer sont traduites pour la première fois en français par Stéphanie Dujols et illustrées par le trait sensible de Walid Taher, comme les quatre recueils de roubaiyat du poète Salah Jahine déjà publiés au Port a jauni : Roubaiyat-Quatrains égyptiens (2015), Plumes et poils de Roubaiyat (2016), Par la fenêtre des Roubaiyat (2017) et Roubaiyat de printemps (2018).

Paru le 1er juin 2019

Éditeur : Le port a jauni

Genre de la parution : Jeunesse

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Serge Sautreau

Rivière je vous prie

Loin, un instant, des rives, souvenons-nous, riverains des cours de porcelaine, souvenons-nous des loges de verre, entre flammes et idoles, où se pâmaient le mythe, la révolte, les tyrannies de la fin…

Loin, à l’instant, loin du poumon fertile, c’est l’origine qui appelle avec de longs herbiers ondulant sous la nacre, laissant apercevoir des sables habités, des galaxie solubles, des à-pics de massifs coulés s’engloutissant dans le vert sombre.

Pour invoquer. Pour éveiller le dieu. Pour ne jurer de rien. Pour accueillir. Rivière.

Serge Sautreau, Rivière je vous prie, Éditions l’Atelier le Ciel sur la Terre, 1997