Rue du Monde

Rue du monde, maison d’édition jeunesse créée il y a dix ans, publie des livres pour interroger et imaginer le monde. Son fonds poésie est particulièrement riche et cherche à ouvrir les enfants dès leur plus jeune âge aux mots des poètes, français ou étrangers. La collection Petits Géants met par exemple à la portée des 2-4 ans de grands auteurs du monde entier.
Avec ses 11 anthologies thématiques (les langues du monde, le racisme, la
paix, l’humour, la nature, la francophonie) plébiscitées notamment par le
monde enseignant, Rue du monde a largement renouvelé le corpus des poèmes
appris à l’école et au collège.


Genre :

Edition collection Poésie Jeunesse

Type de livres (poche, broché, illustré, avec gravure, plaquettes…)
Cartonné et illustré

Mode de diffusion, distribution – VPC :
Distribué en librairie par Harmonia mundi

Année de création  : 1996

Nombre de parutions par an  : 20

Tirage moyen  : 5 000

N’accepte pas de recevoir des manuscrits car ne publie en poésie que des anthologies.

Editeur : Alain Serres
Tél : 01 30 48 08 38 / Fax : 01 30 57 90 82
ruedumonde@wanadoo.fr

Contact

5 rue de Port Royal

78960

Voisins-le-Bretonneux

Plumes de poèmes

1er mars 2017

Plumes de poèmes

Poèmes choisis par Jean-Marie Henry
Illustrations de Judith Gueyfier
Voici une étonnante promenade ornithologique : 120 poèmes pour célébrer le merle, la mouette…, l’envol ou la liberté.

Sous le chapiteau des mots

1er février 2016

Sous le chapiteau des mots

Anthologie de poèmes autour du cirque, des saltimbanques et autres baladins
Illustrations de Vanessa Hié
60 poèmes dont 40 inédits, 30 poètes d’hier et d’aujourd’hui.

Mon pays en partage d'Yves Pinguilly

1er février 2016

Mon pays en partage d’Yves Pinguilly

Illustration de Sandra Poirot Cherif.
Voici un pays généreux, heureux d’accueillir toutes les couleurs de l’humanité : celui de la poésie ! Au fil d’une quarantaine d’inédits, Yves Pinguilly distille des histoires d’écoliers du monde entier, d’émerveillement pour un plat, une coutume, une expression venus d’ailleurs.

Haïkus des touts-petits

1er février 2016

Haïkus des touts-petits

32 courts poèmes inspirés de la forme brève du haïku évoquent les émotions et sensations qui rythment la journée du tout jeune enfnat. Un livre tout en carton adaptées aux petites mains, pour glisser de la poésie dans le sac du quotidien.

<i>J'atteste contre la barbarie</i>

1er décembre 2015

J’atteste contre la barbarie

images de Zaü
Le poète Abdellatif Laâbi offre ses mots d’espérance aux enfants.
Zaü y glisse ses pinceaux gorgés d’humanité.
Et pour permettre aux jeunes lecteurs de dépasser les effroyables événements de 2015, de Charlie Hebdo au Bataclan, de l’hyper casher aux autres endroits du monde visés par les terroristes, Alain Serres réunit pour eux éléments de réflexion et documents photographiques.

Peut-être que le monde

1er mai 2015

Peut-être que le monde

Peut-être que le monde
est né d’une goutte d’eau ?
D’une étoile de feu ou d’un oeuf tout bleu ?
Nous sommes capables de tout imaginer ?
Mais nous avons aussi le pouvoir de faire s’étendre une fabuleuse histoire.
Celle qui s’épanouit sur Terre depuis près de cinq milliards d’années…

Je rêve le monde, assis sur un vieux crocodile

1er mars 2015

Je rêve le monde, assis sur un vieux crocodile

50 poèmes pour que la Terre tourne rond
Illustrés par Aurélia Fronty
Au coin des pages de cette nouvelle anthologie, on retrouve un enfant perché sur un crocodile, qui nous interpelle sur ce qu’il voit tout autour de la planète. Des poètes d’aujourd’hui lui répondent, s’insurgent, protestent et nous dessinent de belles manières de vivre ensemble.
Pour tous, à partir de 8 ans.

Image

1er mars 2015

Image

Illustrations de Clotilde Perrin

La réunion de famille

1er mars 2015

La réunion de famille

Illustrations de Silvia Bonanni

L'enfant précoce

1er mars 2015

L’enfant précoce

René Guy Cadou
Illustrations de Solenn Larnicol

Poème
de l’instant

Federico García Lorca

« L’homme approche … »

L’homme approche plus rapidement par la grâce de la poésie du bord où le philosophe et le mathématicien tournent le dos au silence.

Federico Garcia Lorca, 9 octobre 1935.