S’il existe un pays

Auteur : Bruno Doucey

<i>S'il existe un pays</i>

Le mot de l’éditrice : Poète, éditeur de poètes, ainsi se définit Bruno Doucey. Depuis des années, il se consacre tout entier à faire éclore les oeuvres des poètes qu’il publie dans sa maison mais il n’a jamais cessé de laisser sourdre en lui les poèmes. Simplement, il les a négligés, jetés au fond d’un tiroir, se refusant à en être l’éditeur. Parce que ces textes surgis au fil de ses voyages, de ses rencontres et de son engagement sont l’essence même de ce que sa maison d’édition incarne, je l’ai enfin convaincu de les offrir à nos lecteurs. Et je suis heureuse d’être l’éditrice de ce recueil où le voyageur soulève à chaque pas le souffle poétique d’un ailleurs qui est le nôtre. Bruno porte en lui cette qualité rare : il est un sourcier des images. Leur jaillissement résonne en nous, pour rejoindre notre part la plus intime. L’essence même de l’émotion poétique.

Murielle Szac

Paru le 1er novembre 2013

Éditeur : Editions Bruno Doucey

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.