S’il fallait dire pourquoi si loin (Chants Nomades)

de Lionel Gerin

S'il fallait dire pourquoi si loin (Chants Nomades)

Passerelle vers les marches de l’aube vers les cols, les couloirs et les clans alentour, vers la Chine et vers l’Inde, voie de pleurs et de soie.

Paru le 26 mars 2019

Éditeur : Le nouvel Athanor

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Rivages oubliés

Nous sommes devenus des noms innombrables
Immigrants ensemble
Les vêtements de la parole sont à présent secs
Et pour les sanglots
Le voyage Accroche des pinces à linge
Là-haut
Sur les cordes du vent.

Gebran Saad, Rivages oubliés, traduit de l’arabe (Syrie) par Antoine Jockey, Éditions LansKine, 2019.