Sa beauté carcérale d’Alexandre Faustino

Sa beauté carcérale d'Alexandre Faustino

"Ton nom est une prière
que l’on profane
la nuit entre les barreaux

ce dernier mot
que l’on chuchote
à l’oreille des morts

trépas merveilleux
qu’on voudrait s’injecter
pour s’éteindre
en état de grâce (…)"

Alexandre Faustino
Né à Montréal en 1977. A publié de nombreux poèmes en revue ainsi que la suite de textes Homicide sensoriel aux éditions Jusqu’à la dernière dose. Sa beauté carcérale est son premier livre.

Paru le 1er janvier 2004

Éditeur : Poètes de Brousse

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.