Sa beauté carcérale d’Alexandre Faustino

Sa beauté carcérale d'Alexandre Faustino

"Ton nom est une prière
que l’on profane
la nuit entre les barreaux

ce dernier mot
que l’on chuchote
à l’oreille des morts

trépas merveilleux
qu’on voudrait s’injecter
pour s’éteindre
en état de grâce (…)"

Alexandre Faustino
Né à Montréal en 1977. A publié de nombreux poèmes en revue ainsi que la suite de textes Homicide sensoriel aux éditions Jusqu’à la dernière dose. Sa beauté carcérale est son premier livre.

Paru le 1er janvier 2004

Éditeur : Poètes de Brousse

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.