Saison de fièvre

Ana Istarú

Yo soy el día.
Mi pecho izquierdo la aurora.
Mi otro pecho es el ocaso.

Je suis le jour.
Mon sein gauche l’aurore.
Le droit, le crépuscule.

Anna Istarú, Saison de fièvre, Traduit de l’espagnol (Costa Rica) par Gérard de Cortanze, La Différence, Éditions Unesco, 1997.

Poème
de l’instant

Ariane Dreyfus

Sophie ou la vie élastique

DANS LA CHAMBRE PRESQUE VIDE

Le rideau bouge avec la douceur de son linge
Et ne touche pas le sol, rien
Ne le rendra plus léger

Je serai si seule que je m’envolerai

Ariane Dreyfus, Sophie ou la vie élastique, Le Castor Astral, 2020.