Saison de fièvre

Ana Istarú

Yo soy el día.
Mi pecho izquierdo la aurora.
Mi otro pecho es el ocaso.

Je suis le jour.
Mon sein gauche l’aurore.
Le droit, le crépuscule.

Anna Istarú, Saison de fièvre, Traduit de l’espagnol (Costa Rica) par Gérard de Cortanze, La Différence, Éditions Unesco, 1997.

Poème
de l’instant

Philippe Desportes

Épitaphes

Ayant d’un beau désir le courage embrasé

Philippe Desportes, Épitaphes, « Sur la mort de Loys du Gast, maistre de Camp de la Garde du Roy », 1600.