Saisons profondes

Auteur : François Montmaneix

Saisons profondes

(extrait)

Patience

Ce qui attend sous les nuages bas
l’automne le sait il est au travail
dans le flair des grands chiens à l’arrêt
comptant les oiseaux en allés
vers des cieux partis sans laisser de trace
Désormais il y aura place
pour des couleurs à échanger longtemps
avec le silence à l’œuvre au jardin
et la solitude enfin sans mouvement
autre que celui des fruits dans le sang
Voici venu le temps de demander
à ceux qui ne sont plus parmi nous
jusqu’où le cri du dedans peut aller
quand la route au lointain disparaît
devant la perspective éternelle
de ce qui n’aura plus de futur

Paru le 1er octobre 2015

Éditeur : La rumeur libre

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Coplas

Où va donc ce chemin ?
- Ce chemin ne va pas :
ce chemin reste là,
à l’endroit où il est.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.