La colline que nous gravissons

Mais soudain, l’aube nous appartient.
Sans savoir à quoi cela tient, nous agissons.
Sans savoir à quoi cela tient, nous avons
tenu bon,
Témoins d’une nation non pas brisée,
mais simplement inachevée.

Amanda Gorman, La colline que nous gravissons , Traduit de l’anglais (États-Unis) par Lous and the Yakuza, Éditions Fayard, 2021.

Poème
de l’instant

Liliane Wouters

L’Aloès

Parfois l’amour et le désir
dorment ensemble

Et ces nuits-là on voit
la lune et le soleil.

Liliane Wouters, L’Aloès, Luneau Ascot Éditeurs, 1983.