Le mot

J’ai arraché le mot aux crevasses de la langue, l’ai amené et planté dans mon jardin, que j’ai désherbé, labouré, arrosé, jusqu’à ce que le mot germe, fleurisse, emplisse le jardin de son parfum.

Arpi Voskanian, « Le mot ».

Poème
de l’instant

Coplas

Admire l’étonnante chose :
mon ombre posée sur le mur
et à la fenêtre la lune !

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.