Saorge, dans la cellule du poème

Auteur : Chantal Dupuy-Dunier

« Mimétisme de l’écriture avec les terres où elle a jeté l’ancre. » L’auteure a séjourné avec l’homme aimé, écrivain comme elle, au couvent franciscain de Saorge, dans l’arrière pays niçois, reconverti en résidence d’écriture. Un hiver, un automne, suivis "d’une saison en imaginaire”. Elle nous livre, par touches impressionnistes, son expérience du face à face avec les mots dans ce lieu original et originel devenu fabrique du poème.
Bernard Noël, qui a étrenné la résidence et donné amicalement une préface au recueil de Chantal Dupuy-Dunier, lui écrit : "Votre simplicité a un pouvoir étonnant, comme aurait un dessin figuratif qui se métamorphoserait dans nos yeux en signe héraldique ou en icône symbolique, tout en demeurant aussi simplement suggestif ".

Paru le 1er octobre 2009

Éditeur : Voix d’encre

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.