Sauf dans les chansons

Auteur : Jérôme Leroy

Sauf dans les chansons

Les morts ne sont pas morts
Ils louent des chambres d’hôtel à la semaine
Dans des préfectures hivernales

Ce pourrait être l’un des refrains de ce recueil. Tournant résolument le dos au monde d’aujourd’hui, Sauf dans les chansons s’attache à garder vivace le monde d’avant, « le temps où l’on disait réclame, transistor, amour », le temps de la « liberté errante », des Thunderbird et des Dodge, le temps de Monica Vitti et des feuilles de figuier glissées dans les livres en guise de marque-pages. Et parce que notre époque, décidément, ne mérite pas d’être vécue, Jérôme Leroy invoque aussi le « monde d’après », une fois que la « société spectaculaire marchande » aura eu sa propre peau :

Le principal problème de l’humanité
Composée pour l’essentiel de filles
en débardeur et mini-shorts
Sera le choix d’une plage
Pour passer la journée.

Paru le 1er mars 2015

Éditeur : La table ronde

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.