Sauvage

de Layla Zarqa

Sauvage

Illustrations de Salah Elmour.
Traduit en arabe par Nada Issa.

Dans cette histoire, le tigre est sauvagement gourmand, il savoure une bonne compagnie, goûte l’air des hauteurs et se remplit de force, mais où s’arrête son appétit ? Le texte joue avec les mots et les illustrations de Salah Elmour entretiennent une tension humoristique. En arabe, “sauvage” se dit wahch et “tu me manques” se dit wahhachtni, littéralement “tu me rends sauvage”, comme si les sentiments nous domptaient. L’album est une réflexion sur notre part sauvage et sur le frottement entre nature et culture.

Paru le 1er mai 2018

Éditeur : Le Port a jauni

Genre de la parution : Jeunesse

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Serge Sautreau

Rivière je vous prie

Loin, un instant, des rives, souvenons-nous, riverains des cours de porcelaine, souvenons-nous des loges de verre, entre flammes et idoles, où se pâmaient le mythe, la révolte, les tyrannies de la fin…

Loin, à l’instant, loin du poumon fertile, c’est l’origine qui appelle avec de longs herbiers ondulant sous la nacre, laissant apercevoir des sables habités, des galaxie solubles, des à-pics de massifs coulés s’engloutissant dans le vert sombre.

Pour invoquer. Pour éveiller le dieu. Pour ne jurer de rien. Pour accueillir. Rivière.

Serge Sautreau, Rivière je vous prie, Éditions l’Atelier le Ciel sur la Terre, 1997