Scènes d’intérieur

de Silvia Marzocchi

Scènes d'intérieur

Quinze scènes dans lesquelles, un ou des personnages et , des voix s’entremêlent, résonnent pour parler des sentiments dans l’intimité. Surgit un décalage, un écart, sorte d’empêchement ou d’interdit à dire ou à se dire.

conaaaard ça hurle on dirait pas juuuuste ce n’est pas fini elle lui envoie ce que lui
tombe sous sa la main
une assiette lui pend au nez il la saisit au vol lui renvoie à la figure
hors de soi on se fait mal elle le sait
des éclats de vie fracturés asservis s’appauvrissent au sol

Paru le 11 novembre 2019

Éditeur : LansKine

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Jacques Ancet

La dernière phrase

Il n’y a ni drame ni déchirure.
On dirait dans le jour un infime
vertige. Rien ne change mais tout
vacille. ce qu’on voit, on le voit
comme s’il venait de s’absenter
et que chaque objet portait encore
une trace de ce qui s’éloigne.
Un peu de chaleur avant le froid.
Une attente qui n’attend plus rien.

Jacques Ancet, La dernière phrase, Frontispice de Paul Hickin, Éditions Lettres vives, 2004.