Schlic de Schlac !

Ils sont quatre à nous accueillir. Ils nous nomment avec de drôles de noms. Ils vont faire un poème ! Alors , les mots jouent, les phrases prennent corps, les arrosoirs prennent le train avec leurs théières, la porte se table, les bottes flaquent et les parapluies pleuvent … Schlic de Schlac ! joue librement la poésie. Et que vivent les mots !

Le spectacle est disponible en deux versions pour salle équipée et pour tous lieux non équipés. Se renseigner auprès de la compagnie.

La compagnie propose des animations dans les classes visant à la découverte de la poésie par la lecture, l’écriture, l’oralisation et le jeu théâtral.


« Évacuée des grands quotidiens, de plus en plus bannie d’une société axée sur l’utile et le matériel, chouette la revoilà : la poésie. Ludique, drolatique, porteuse d’inventions, d’émotions, qu’elle soit de Norge, Gérashim Luca, Valérie Rouzeau ou d’autres auteurs contemporain, elle est admirablement servie par deux couples de jeunes qui jouent avec les objets comme avec les mots (…) »

La Libre Belgique

À partir de 8 ans.

Site de la Cie Inti Théâtre

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.