Seconde innocence

Christophe Langlois

Seconde innocence

Notre monde parfois paraît irrespirable et nous craignons pour nos enfants et ceux qui viendront après nous. C’est à partir et autour de ce constat que l’auteur a composé les poèmes de ce recueil. Quel que soit le point de vue où il se place – passé, présent, soi, l’autre, Dieu, l’Allemagne de son enfance, la ville, la campagne, etc. –, le poète retrouve toujours un même sentiment, léger, mais persistant, d’incomplétude du monde. Quelque chose « manque » qui empêche la révélation, l’évidence des relations aux êtres et aux choses.
Empreints de beaucoup de délicatesse, ces poèmes exercent un charme contagieux qui nous entraîne vers cette « seconde innocence, méritée, reconquise consciente » annoncée par le poète Milosz, où, merveille, nous avons le sentiment de respirer à nouveau, pleinement.

Texte de l’éditeur.

Paru le 14 mars 2019

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.