Septentrion n °44

Septentrion n °44

Comme dans chaque numéro, la littérature est à l’honneur. Jeroen Vullings présente l’œuvre de l’écrivain néerlandais Jan Brokken (° 1949), qui n’a pas son pareil pour faire s’entremêler des genres aussi différents que le récit personnel de voyage, le documentaire et la fiction. L’article est suivi de deux courts extraits en prose. Plusieurs fragments du roman “Les Conséquences” témoignent du talent de l’écrivaine néerlandaise Niña Weijers (° 1987) et pour son florilège "Le Dernier cru", Jozef Deleu a rassemblé des poèmes récemment parus de Robert Anker, Hester Knibbe, Luuk Gruwez, Jan Baeke, Charlotte Van den Broeck et Marjolijn van Heemstra. La traduction française est chaque fois accompagnée de l’original en langue néerlandaise.

Paru le 1er septembre 2015

Éditeur : Septentrion, Arts, lettres et culture de Flandre et des Pays-Bas

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.