Shâhnâmeh

de Ferdowsi

Shâhnâmeh

Traduction de Pierre Lecoq
Préface de Nahal Tajadod
Introduction de Pierre Lecoq
Illustrations de Scott Pennor’s

Récit fondateur de la culture iranienne, épopée mythique et historique, le Shâhnâmeh ou Livre des Rois, a été composé en persan au début du XIe siècle par le poète Ferdowsi. L’ampleur des épisodes décrits, depuis la création du monde et la naissance de la civilisation persane préislamique jusqu’à la conquête arabe de l’Iran au milieu du VIIe siècle, en fait une œuvre sans équivalent dans la littérature mondiale.

Copié et enluminé de façon presque ininterrompue, il donna naissance à un corpus de plusieurs milliers de manuscrits et à certaines des plus belles miniatures de l’histoire de l’art persan.

Près de deux siècles après la publication de la traduction en prose du Livre des Rois par Jules Mohl, Pierre Lecoq propose la première traduction française intégrale en vers de cette œuvre majeure de la littérature persane. Son texte allie la rigueur historique et philologique à la restitution des rimes et du souffle épique de l’original persan, pour le plus grand plaisir des lecteurs.

L’ouvrage est enluminé des cinquante miniatures d’un manuscrit safavide du XVIe siècle, ainsi que de dessins originaux de Scott Pennor’s. Il comporte un index des noms propres.

Ouvrage publié avec le soutien de la Soudavar Memorial Foundation et de la Région Île-de-France.

Paru le 6 décembre 2019

Éditeur : Les Belles Lettres

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Philip Larkin

Où vivre, sinon ?

Est-ce pour maintenant ou pour toujours
Que le monde est pendu à une tige ?
Est-ce pour un rendez-vous ou par ruse,
Ces bois trouvés pour aller faire un tour ?

Est-ce miracle ou mirage
Si vers les miennes se lèvent tes lèvres ?
Et les soleils, comme des balles de jongleurs,
Sont-ils une feinte ou un gage ?

Darde tes feux, mon ange surprenant,
Faisant front de tes seins à la peur coupe court,
Te prenant maintenant, je te prends pour toujours,
Car le toujours est toujours cet instant.

Philip Larkin, Où vivre, sinon ?, Traduit de l’anglais par Jacques Nassif, Éditions de la Différence, 1994.