Soirée

22 février 2021

EXPOSITION POESIE CALLIGRAPHIE

Résidence d’écriture à deux artistes : poète israélien Amir Or, calligraphe français : Frank Lalou. 1 mois de résidence partagée + 2 mois de partage : exposition, lecture, ateliers

Déracinés

14 novembre 2020

Déracinés

Ce solo chorégraphique de danse afro-contemporaine mêle des extraits de poèmes de poètes africains : Birago Diop, Maître Frédéric Passéré Titinga, Alain Mabanckou, Bernard Dadié, Francis Bebey, Véronique Tadjo, Chicaya U Tam’si. Il y est question des racines et des rapports de l’homme avec la nature.

L'Afrique de Nimrod

13 novembre 2020

L’Afrique de Nimrod

Poète, essayiste, romancier, Nimrod Bena Djangrang, de son nom de plume Nimrod, est né au Tchad en 1959 et vit en France plus de vingt ans. Son oeuvre relie les rives du Chari à la Seine comme dans son récent livre La Traversée de Montparnasse (Gallimard, 2020). Il a publié chez Actes Sud des romans remarqués : Les jambes d’Alice (2001),
Le Départ (2005) ou Un balcon sur l’Algérois (2013).
Il viendra évoquer son rapport à l’Afrique, sa vision de la poésie et notamment son recueil Sur les berges du (…)

Frédéric Forte met les formes

9 octobre 2020

Frédéric Forte met les formes

Frédéric Forte, né en 1973 à Toulouse, est poète et membre de l’Oulipo (le fameux Ouvroir de Littérature Potentielle crée en 1960 autour de Raymond Queneau et François Le Lionnais). Il écrit des livres de poésie depuis vingt ans, s’intéressant particulièrement à la question des formes poétiques, aux rapports entre poésie et musique, à ce qui fait notre vie de tous les jours. Parmi ses ouvrages les plus récents : Dire ouf (P.O.L, 2016), Opéras-minute (Théâtre Typographique, 2017, 2e édition) et Été 18 (…)

8 octobre 2020

Remise du Grand Prix de poésie, SGDL, 2020

Remise du Grand Prix de Poésie SGDL, 2020, à Carles DIAZ pour son livre "Sus la Talvera / En Marge", Éd. Abordo.

Oser en rythmes

19 septembre 2020

Oser en rythmes

À l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, des poètes réunis dans Oser encore-Hommage à Andrée Chedid pour le centenaire de sa naissance (érès, coll. Po&Psy) viendront lire leurs poèmes. A 18h30, Alain Batis, comédien, metteur en scène et Marilou Nézeys, pianiste, donneront une lecture musicale de Rythmes d’Andrée Chedid. Dans cette œuvre intense, le voyage est permanent. Alain Batis a rencontré Andrée Chedid en 2003, elle lui avait dédicacé Rythmes dont il nourrit depuis le désir de lire les (…)

Le livre parlé d'Anne de Commines

18 septembre 2020

Le livre parlé d’Anne de Commines

Anne de Commines, poète et écrivain, vient présenter Le livre parlé par 23 poètes (Éditions Unicité). À travers cette anthologie de poètes contemporains et vivants, elle souhaite affirmer la poésie comme respiration vitale à nos sociétés. Elle sera accompagnée d’Isabelle Lagny, Bojenna Orszulak, Salah Al Hamdani, Philippe Tancelin et Bruno Thomas, qui s’entretiendront avec elle de la nécessité poétique et liront leurs propres poèmes. Après la manifestation, Anne de Commines signera son (…)

CHARLES JULIET : POUR PLUS DE LUMIÈRE

8 juin 2020

CHARLES JULIET : POUR PLUS DE LUMIÈRE

La poésie de Charles Juliet, faite de tâtonnements, de silences, cherchant toujours « plus de lumière », témoigne d’une quête éperdue de vérité, au plus près du mot juste. L’urgence qu’il y a à dire – pour vivre – se fait sentir dans la tonalité à la fois intime et incisive de cette écriture.
Charles Juliet est né en 1934 à Jujurieux (Ain). À trois mois, il est placé dans une famille de paysans suisses qu’il ne quittera plus. À douze ans, il entre dans une école militaire dont il ressortira à vingt, pour être (…)

Immersion(s)

16 mai 2020

Immersion(s)

Dans une classe de 2de du lycée de l’Elorn à Landerneau, atelier d’écriture poétique à partir d’une sélection de toiles exposées au musée des Beaux-arts de Brest. Puis les élèves mettront leurs textes en voix avec l’aide de la metteuse en scène Martine Geffrault-Cadec et ils travailleront sur l’expression corporelle en EPS, avec le danseur-chorégraphe Herwann Asseh. Leur travail sera filmé et présenté le 16 mai au musée des Beaux-arts de Brest, lors de la Nuit européenne des musées.
Le titre de l’action, (…)

ANDRÉ VELTER : LA VIE EN DANSANT, AU CABARET DE L'ÉPHÉMÈRE ET AVEC UN PEU PLUS DE CIEL

4 mai 2020

ANDRÉ VELTER : LA VIE EN DANSANT, AU CABARET DE L’ÉPHÉMÈRE ET AVEC UN PEU PLUS DE CIEL

Échapper à toutes les ankyloses, se donner à cet absolu qu’est l’élan vertical et sans fin de la vie, cette danse sur l’abîme, telle est la poétique d’André Velter, immédiatement reconnaissable entre toutes, faite de rythmes et de souffle vigoureux, scansion d’une âme enfiévrée qui exhausse la parole jusqu’au chant.
Né le 1er février 1945 à Signy l’Abbaye dans les Ardennes, André
Velter partage son activité entre les voyages au long cours (Afghanistan, Inde, Népal, Tibet) et la mise en résonance des poésies du (…)

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

Es como abrir un menhir con las manos

Cesad de buscar, vosotros mismos sois la puerta
y también los guardianes que prohiben la entrada.
A cada paso que dais os alejais del ombligo
convertidos en fantasmas sedientos de aventura.
Creeís que el matrimonio os libera de la muerte
o que el dinero os inscribe en la jerarquía divina.
Cesad de buscar, el filtro mágico es la conciencia,
ojo que puede regresar a las cuencas vacías de Dios
atravesando la muerte. Nadie se encuentra a sí mismo
recorriendo los mares o bajando a cavernas.
No es fácil, es como abrir un menhir con las manos
porque tenemos un alma más dura que la piedra.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.