Soirée

1er avril 2022

L’atelier des poètes

Dans le cadre du printemps des poètes, nous invitons les poètes d’un poètes d’un jour ou de toujours, lecteur.trice.s de poésie, les amoureux.seuses des mots, pour partager le temps d’une soirée ses écrits personnels ou ses lectures préférés.

Rencontre, lecture et dédicace avec Jacques Darras

31 mars 2022

Rencontre, lecture et dédicace avec Jacques Darras

Dans le cadre du Printemps des poètes nous avons le plaisir d’accueillir Jacques Darras, poète de notre région. Pour l’occasion, il viendra nous parler de son nouveau recueil de poésie "Quatre à quatre vers le Nord".

Harmonitare + Govrache

30 mars 2022

Harmonitare + Govrache

Mercredi 30 mars 2022 à 20h30 – Théâtre Charles Trenet à Chauvigny Govrache – Chanson / Slam Harmonitare (Première partie) Des textes incisifs, introspectifs, instinctifs, Harmonitare vous embarque dans un univers poétique inspiré de petits morceaux du quotidien Musiciens : Jérémy Baudin (Chant), Victor Delage (Guitare), Florent Buisson (percussions)
Govrache Après son double album ‘Des MURMURES et des CRIS’, récompensé par le Grand Prix de l’Académie Charles Cros, Govrache revient avec un nouvel opus : (…)

30 mars 2022

Soirée de poésie des femmes

Lecture des poésies des femmes française, afghane, iranienne et ukrainienne

28 mars 2022

Soirée poésie avec Svetlana Nosova, poète russe vivant en Allemagne

Svetlana Nosova, poète russe vivant en Allemagne, viendra lire ses poèmes.

28 mars 2022

Confessions poétiques d’un passeur

Les « confessions poétiques » du Professeur Dong Qiang, directeur du Département de français de l’Université de Pékin, auteur, poète, calligraphe,
traducteur, Président du Comité d’organisation du Prix Fu Lei de la traduction et de l’édition, nous permettront d’évoquer son rôle de passeur entre poésie française et poésie chinoise.
Cette soirée de clôture du Printemps des Poètes en Chine sera l’occasion d’évoquer, entre autres, ses dernières publications dédiées au dialogue entre les poésies française et (…)

Suzanne Renaud. Poétiquement Elle

27 mars 2022

Suzanne Renaud. Poétiquement Elle

Suzanne Renaud. Poétiquement Elle
Soirée littéraire : vie de Suzanne Renaud, lecture de poèmes.
MaO Tourmen et A. Auzimour évoqueront la vie de Suzanne Renaud à la lumière de sa poésie, inconnue en France, mais célébrée dans le pays de son mari le graveur tchèque Bohuslav Reynek, son premier traducteur. Dans une conversation informelle, elles vous feront revivre l’improbable destin qui entraina Suzanne Renaud dans un long et difficile exil en Tchécoslovaquie sous la botte nazie puis soviétique, à (…)

27 mars 2022

Rencontre avec 3 poètes : Ateliers, scène ouverte, moments éphémères à graver dans l’éternité.

Rencontre avec 3 poètes : Ateliers, scène ouverte, moments éphémères à graver dans l’éternité.
Camille Case vous présentera son projet de « Scène Slam » en compagnie de Milo Batie, sous le parrainage de Fred Nevché.
Entrée libre (Participation Aux Frais volontaire)

26 mars 2022

Soirée Printemps des Poètes

Soirée poétique, chantée et musicale accompagnée de photographies

éPHéMèReS

26 mars 2022

éPHéMèReS

Lecture dans le noir
avec
Jean-Pierre Brouillaud - écrivain voyageur
Lecture musicale
d’après L’alcool des vents de Michel Baglin
avec
Nathalie Guéraud - comédienne
Jacky Lignon - accordéon, accordina, voix
Rencontre
avec Jean-Pierre Brouillaud, Voyages du Coq à l’Âme
et
avec Alain Kewes, auteur et directeur des éditions Rhubarbe (Auxerre) pour les textes de Michel Baglin
http://nathalie-gueraud.fr/agenda/ephemeres/
avec le soutien de
La Médiathèque Côte-d’Or
La DRAC Bourgogne – (…)

Poème
de l’instant

Leconte de Lisle

Midi

Homme, si, le cœur plein de joie ou d’amertume,
Tu passais vers midi dans les champs radieux,
Fuis ! la Nature est vide et le Soleil consume :
Rien n’est vivant ici, rien n’est triste ou joyeux.

Mais si, désabusé des larmes et du rire,
Altéré de l’oubli de ce monde agité,
Tu veux, ne sachant plus pardonner ou maudire,
Goûter une suprême et morne volupté,

Viens ! Le Soleil te parle en paroles sublimes ;
Dans sa flamme implacable absorbe-toi sans fin ;
Et retourne à pas lents vers les cités infimes,
Le cœur trempé sept fois dans le Néant divin.

Leconte de Lisle, 1818-1894, « Midi », Poésies antiques, 1852.