Sol’Air

Contact

8 rue de Budapest

44000

Nantes

Dans l'air sans remède de Jean-Pierre Parra

1er mai 2010

Dans l’air sans remède de Jean-Pierre Parra

"Soumis au joug brutal de la nécessité
tu attends
tristesse de la douleur vécue
dans le temps de vie abolie
l’injection qui soulage
la pesante maladie
Regards douloureux
ton coeur sondé
veut entendre
pensées de mort lancées
les pas de l’infirmière
qui soulagent la pensée."

Entré tout entier dans le nom de Sans Domicile Fixe de Jean-Pierre Parra

1er janvier 2009

Entré tout entier dans le nom de Sans Domicile Fixe de Jean-Pierre Parra

"Endormi à même le sol
sous le rire qui éclate à tous les échos
détacher
nuit entrée sortie
ton coeur de douleur ouverte
du regret d’avoir si peu vu
la vie
enveloppée par les lacets de la mort"

Liens avec les autres hommes de Jean-Pierre Parra

1er janvier 2009

Liens avec les autres hommes de Jean-Pierre Parra

"Mort contredite
sur le lit dur
derrière les murs de l’hôpital
tu sens
à demi vêtu dans le temps semblant arrêté
le jour s’étirer
dans son étreinte dure qui dure…"

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.