Sol’Air

Contact

8 rue de Budapest

44000

Nantes

Dans l'air sans remède de Jean-Pierre Parra

1er mai 2010

Dans l’air sans remède de Jean-Pierre Parra

"Soumis au joug brutal de la nécessité
tu attends
tristesse de la douleur vécue
dans le temps de vie abolie
l’injection qui soulage
la pesante maladie
Regards douloureux
ton coeur sondé
veut entendre
pensées de mort lancées
les pas de l’infirmière
qui soulagent la pensée."

Entré tout entier dans le nom de Sans Domicile Fixe de Jean-Pierre Parra

1er janvier 2009

Entré tout entier dans le nom de Sans Domicile Fixe de Jean-Pierre Parra

"Endormi à même le sol
sous le rire qui éclate à tous les échos
détacher
nuit entrée sortie
ton coeur de douleur ouverte
du regret d’avoir si peu vu
la vie
enveloppée par les lacets de la mort"

Liens avec les autres hommes de Jean-Pierre Parra

1er janvier 2009

Liens avec les autres hommes de Jean-Pierre Parra

"Mort contredite
sur le lit dur
derrière les murs de l’hôpital
tu sens
à demi vêtu dans le temps semblant arrêté
le jour s’étirer
dans son étreinte dure qui dure…"

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.