Solstice d’Elisabeth Jökulsdottir

Solstice d'Elisabeth Jökulsdottir

Elísabet JÖKULSDÓTTIR

Jokulsdottir-port

Solstice, 2015

Née le 16 avril 1958, vit en Islande et s’implique dans la protection de l’environnement.

Elle a publié vingt livres, écrit une vingtaine de courtes pièces, réalisé des happenings à la télé et dans la rue, monté des expositions d’art plastique et des spectacles de danse dont elle est la chorégraphe.

*

Extraits de Solstice :

Þegar ég hugsa um þig finn ég fiðrildi í brjóstinu,

mig langar svo til að sýna þér eitt þeirra.

1

Quand je pense à toi, j’ai des papillons dans la poitrine,

je meurs d’envie de t’en montrer un.

Þau flögra um þegar ég samþykki

ást mína til þín. Þegar ég segi, já allt í lagi.

2

Ils voltigent quand j’acquiesce

à mon amour pour toi. Quand je dis bon, d’accord.

Paru le 1er juin 2015

Éditeur : PO&PSY

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.