Sombre ménagerie d’Élise Turcotte

Sombre ménagerie d'Élise Turcotte

Les poèmes de Sombre ménagerie veulent traverser une expérience radicale de la solitude. Voyage à travers le silence d’une pauvre et maladroite éternité, suite de scènes tournées dans une ville inondée, découverte de choses perdues et entêtées qui témoignent d’une forte et sombre alliance avec la vie. Voilà des visions, des fragments d’un présent à la recherche d’une sorte d’épiphanie à propos d’un monde en train de disparaître.
76 p.
14,95 $
ISBN 2-89018-498-6

Paru le 1er décembre 2002

Éditeur : Le Noroît

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Henri Michaux

« Posture privilégiée »

Magie naturelle d’une simple pose,
Mis au calme
l’esprit en quiétude laisse ailleurs les parleurs
les menteurs inscrits,
laisse s’étaler les naïfs transporteurs
des quotidiennes maximes sommaires de l’époque.
Ne sont plus entendues, les disputes

Hors de l’action
bras retirés de la circulation
aussi bien de l’attaque que de l’aide
retirés de la préparation à agir…

Henri Michaux, « Posture privilégiée », Revue Nulle Part, 1984.