Sophie ou la vie élastique

Auteur : Ariane Dreyfus

Sophie ou la vie élastique

La continuité d’inspiration d’Ariane Dreyfus impressionne : d’un recueil à l’autre, elle relie, avec une harmonie constante, les livres et les enfants. C’est par la voix reconnaissable de la musique singulière de nos contes anciens qu’elle parvient à éclairer notre Histoire à tous.

Inspiré par le film de Christophe Honoré, Les Malheurs de Sophie, lui-même inspiré des romans de la Comtesse de Ségur, ce livre est construit sur une oscillation entre Madame de Réan, un personnage sans résistance devant ce qui va peu à peu et au final littéralement l’engloutir, et une enfant, Sophie, comme enivrée par l’énergie inépuisable qu’elle met à découvrir la vie matérielle et animale, à l’expérimenter, et à ne jamais sombrer.

Ce livre est le terrain de jeu où se rencontrent la prose et la poésie, il est révélateur du caractère éternel de l’enfance chez l’être humain.

Paru le 9 juillet 2020

Éditeur : Le Castor Astral

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Ludovic Janvier

Bientôt le soleil

« Je ne cherche pas l’essor, l’oubli, la grâce, je sais qu’ils me sont impossibles. Et d’ailleurs je ne le voudrais pas. L’ange me fait peur. Non, je cherche la présence et le poids, ou plus exactement la présence me cherche, le poids me trouve, le poids sur moi de la lumière comme un mur, la présence à plein regard de la mer qui fait masse ou du feuillage hanté par le ciel. De sorte que les jours de timidité, ou de trop fort vouloir, je reste pris dans la glu du moment, prisonnier du trop plein jusqu’à la nausée. Les jours de décision, j’allais dire de légèreté mais ne te vante pas, je vois sortir de moi une réponse, plus ou moins claire, plus ou moins simple, plus ou moins forte. Content ? Non, jamais content. Mais, quand même, content. »

Ludovic Janvier, Bientôt le soleil, Flohic Éditions, 1998.