Sorgue n°5

Sorgue n°5

revue semestrielle art - littérature - poésie

Sorgue, la source, est bien ce lieu de nudité et de surabondance à proximité duquel nous voulons établir cette rencontre d’expériences et de recherches que l’on dénomme revue. Sorgue, que l’on aimerait entendre comme un impératif, une injonction à la transparence, aux eaux vives.

N°5
 :
Désert
Textes d’André Velter, Joël-Claude Meffre, Joël Vernet, entretien avec Lorand Gaspar, l’expérience du désert selon Edmond Jabès et Giuseppe Ungaretti.

Cahiers de Sorgue

Gustaf Sobin
La poésie contemporaine d’Iran
Nicolas Rozier, peintre.

Paru le 1er juin 2005

Éditeur : Le Bois d’Orion

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.