Sous l’apaisante clarté de Gaston Paul Effa et Jean-Philippe Goetz

Sous l'apaisante clarté de Gaston Paul Effa et Jean-Philippe Goetz

Face au tumulte des jours, à un monde désenchanté, toujours plus exigeant, des images et des mots “d’une apaisante clarté” nous interpellent en nous murmurant l’essentiel, l’authenticité des êtres et des choses, l’amour et l’humilité, comme autant de promesses. Appel ultime à la sobriété, qui peu à peu nous effleure.

Photographies de Nelly Blaya

Paru le 1er juin 2015

Éditeur : Tertium

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.