Sous l’étoile du Chien de D.H. Lawrence

Sous l'étoile du Chien de D.H. Lawrence

David Herbert Lawrence (1885-1930). Touffue, nombreuse,souvent éclatante, son œuvre lyrique demeure voilée par lesgrands romans. Mais on y retrouve les thèmes de L’Amant deLady Chatterley ou ceux du Serpent à plumes. Les poésiesde Lawrence chantent le panthéisme d’une vie d’erranceet d’incertitudes, une soif du sacré capable d’accueillirles figures de l’Évangile et les dieux précolombiens, unetentative de sacralisation de la sexualité dont on n’a pasoublié combien elle fit scandale en son temps.

Paru le 1er décembre 2015

Éditeur : La Différence

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.