Spered Gouez n°24 : Sens dessus dessous

Spered Gouez n°24 : Sens dessus dessous

Au sommaire du n°24

Escale / Paouez : Salah Al Hamdani, une voix venue de Bagdad (dossier et entretien par Eve Lerner)

Avis de tempête / Taol kurun : carte blanche à Jean Rio

Mémoire / Koun : Le romancier Louis Guilloux (1899-1980), par Yannick Pelletier

Points de vue : L’au-delà du monde de Brigitte Maillard, lu par Denis Heudré, Gérard Cléry et Marie-Josée Christien

Coup de cœur de Jean Bescond : Armand Robin et Georges Brassens.

Chroniques Sauvages, critiques et notes de lectures des collaborateurs de la revue

Tamm-Kreiz : Jeanine Baude et les traversées du poème

Sens dessus dessous / Penn da benn : avec Salah Al Hamdani, Guy Allix, Louis Bertholom, Alain Brissiaud, Marie-Claude Bourjon, Tom Buron, Annie Cariou, Marie-Josée Christien, Gérard Cléry, Annie Coll, Chantal Couliou, Roger Dautais, Flora Delalande, Colette Gibelin, Jean-Marc Gougeon, Jean-Paul Le Bihan, Jean-Luc Le Cléac’h, Mérédith Le Dez, Patrick Lepetit, Eve Lerner, Gérard Mottet, Tom Nisse, Patrice Perron, Morgan Riet, Jacqueline Saint-Jean, Sydney Simonneau et Murielle Vanderplancke.

Paru le 20 octobre 2018

Éditeur : Spered Gouez

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Paul Celan

« Ein Nichts waren wir, sind wir, werden wir…

« Ein Nichts
waren wir, sind wir, werden
wir bleiben, blühend :
die Nichts-, die
Niemandsrose. »

_

« Un rien
nous étions, nous sommes, nous
resterons, en fleur,
la rose de rien, de
personne. »

Paul Celan, Traduction de Martine Broda.