Spered Gouez n°24 : Sens dessus dessous

Spered Gouez n°24 : Sens dessus dessous

Au sommaire du n°24

Escale / Paouez : Salah Al Hamdani, une voix venue de Bagdad (dossier et entretien par Eve Lerner)

Avis de tempête / Taol kurun : carte blanche à Jean Rio

Mémoire / Koun : Le romancier Louis Guilloux (1899-1980), par Yannick Pelletier

Points de vue : L’au-delà du monde de Brigitte Maillard, lu par Denis Heudré, Gérard Cléry et Marie-Josée Christien

Coup de cœur de Jean Bescond : Armand Robin et Georges Brassens.

Chroniques Sauvages, critiques et notes de lectures des collaborateurs de la revue

Tamm-Kreiz : Jeanine Baude et les traversées du poème

Sens dessus dessous / Penn da benn : avec Salah Al Hamdani, Guy Allix, Louis Bertholom, Alain Brissiaud, Marie-Claude Bourjon, Tom Buron, Annie Cariou, Marie-Josée Christien, Gérard Cléry, Annie Coll, Chantal Couliou, Roger Dautais, Flora Delalande, Colette Gibelin, Jean-Marc Gougeon, Jean-Paul Le Bihan, Jean-Luc Le Cléac’h, Mérédith Le Dez, Patrick Lepetit, Eve Lerner, Gérard Mottet, Tom Nisse, Patrice Perron, Morgan Riet, Jacqueline Saint-Jean, Sydney Simonneau et Murielle Vanderplancke.

Paru le 20 octobre 2018

Éditeur : Spered Gouez

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.