Spered Gouez n°25 : La Légende de la Mort du temps présent

Spered Gouez n°25 : La Légende de la Mort du temps présent

La revue annuelle Spered Gouez / l’esprit sauvage, fondée en 1991 par Marie-Josée Christien,
est éditée par le Centre culturel breton EGIN et paraît lors du Festival du livre de Carhaix (26
& 27 octobre 2019).

« Est-il aujourd’hui tabou plus grand, déni plus flagrant, que celui de la mort ? (…) On édulcore, on
évoque pudiquement « la disparition » d’un proche. Nos morts nous « ont quittés », « sont partis »,
« se sont éteints », « ne sont plus » ou « ont disparu ». (…)
La manière de concevoir et d’aborder la mort en dit long sur le degré de cohésion et d’humanité de
toute société. En occultant la mort, la nôtre révèle un manque évident de lucidité sur ce qu’est
l’existence. En séparant la mort du cycle de la vie, celle-ci est devenue mortifère, car elle nous interdit
tout apprentissage de notre finitude. (…)
En trouvant les mots pour penser et dire la mort de notre temps, nous découvrirons humblement que
notre vie est certes précaire, mais précieuse. Et pleinement conscients de notre finitude, loin de toute
morbidité, nous qui sommes de passage saurons que nous sommes mortels et, ô combien, intensément
vivants (et plus heureux de cette lucidité même) ! Ainsi se poursuivra La Légende de la Mort du temps
présent. » Marie-Josée Christien, extrait de la présentation du n°25.

Au sommaire :
Illustrations de couverture de Sophie Degano

Éditorial : Amitié et poésie, en hommage à Michel Baglin (1950-2019)

Escale / Paouez : Mohamed Miloud Gharrafi, poète et traducteur né au Maroc en 1966, enseignant à
l’Université Rennes 2 (dossier et entretien par Louis Bertholom)

Avis de tempête / Taol kurun  : carte blanche à Georges Cathalo

Mémoire / Koun  : Anatole Le Braz (1859-1926), par Erwan Chartier-Le Floc’h

Points de vue : Entrer dans le paysage de Georges Drano (Folle Avoine), lu par Georges Cathalo, Jacques Josse et Marie-Josée Christien

Coup de cœur de Jean Bescond : Armand Robin et Georges Brassens (3ème volet).

Chroniques Sauvages, critiques et notes de lectures des collaborateurs réguliers et occasionnels de la revue

Tamm-Kreiz  : Jean-François Mathé ou l’inquiétude fondamentale (dossier de Marie-Josée Christien)

La légende de la Mort du temps présent : avec Guy
Allix, Marc Baron, Louis Bertholom, Marie-Claude Bourjon, Alain Brissiaud, Annie Cariou, Marie-Josée Christien, Gérard Cléry, Chantal Couliou, Hélène Decoin, Jean-Marc Gougeon, Anne Guerber-Jézéquel, Michelle Labbé, Emmanuelle Le Cam, Mérédith Le Dez, Jean-Luc Le Cléac’h, Brigitte Maillard, Pierre Maubé, Roland Nadaus, Lydia Padellec, Patrice Perron, Morgan Riet, Jacqueline Saint-Jean, Philippe Simon, Sydney Simonneau et Olivier Verdun

Paru le 4 novembre 2019

Éditeur : Spered Gouez

Genre de la parution : Revue

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.