Stéphane Crémer

Stéphane Crémer, né en 1954 en région parisienne, vit dans le Morbihan depuis 2012. Il a publié aux éditions isabelle sauvage Prolégomènes à toute poésie (2008) ainsi qu’un recueil de poésie, Le banc, en 2009 (qui reprend notamment Compagnies, une première suite de poèmes composée au plomb mobile et publiée à tirage limité – épuisé – en 2003, avec une préface d’Yves Bonnefoy), Compost / Composto (douze poèmes bilingues français / portugais du Brésil, 2013).
Un récit, Comme un charme, est paru aux éditions Denoël en 2006. Un autre, L’amertume du pamplemousse, dans un livre à quatre mains avec Gilles A. Tiberghien (Des apparences bien suivies) aux éditions Art3 en 2014, année qui voit également la publication dans les Carnets du paysage (Actes Sud) de La Terre est ronde comme un sakazuki (accompagné de quatre Petites vertus, photographies), prose extraite du recueil inédit La Table d’orientation.
Stéphane Crémer a été accueilli en résidence par la Maison de la poésie de Rennes au printemps 2014, où il a mis la dernière main à Tombeaux & taxidermies (trente sonnets et vingt‐six gouaches), paru en juin 2015 aux éditions Art3 et sélectionné par l’Académie française pour son prix « Henri Mondor » 2016. Pour clore cette résidence, "carte blanche" lui a été donnée par le centre d’art contemporain La Criée, lors de laquelle il a fait une lecture de son poème L’eau du ciel (inédit), et a été jouée sa Fantaisie pour piano (créée au Prieuré de Vausse en 1989).

Extrait

Le plus court chemin de l’oiseau

est l’assurance de sa hauteur : mesure

d’un poids

retiré au monde

Extrait de Le banc, Éditions isabelle sauvage, 2009.

Bibliographie

  • Tombeaux & taxidermies : trente sonnets & vingt-six gouaches, Éditions Art 3, 2015.
  • Compost / Composto, Éditions isabelle sauvage, 2013.
  • Le banc, Éditions isabelle sauvage, 2009.
  • Prolégomènes à toute poésie, Éditions isabelle sauvage, 2008.
  • Compagnies, Éditions isabelle sauvage, 2003.

Texte en partage