Sur cette rive de Fabio Scotto

Sur cette rive de Fabio Scotto

C’est un potager derrière un grillage mal tendu. Des planches, toutes à l’intérieur d’un périmètre bien délimité, dont les légumes tendent comme des bras leurs feuilles au soleil dans une herbe bien coupée où çà et là des taches d’ombre affleurent. La terre descend en terrasses, bravant le vide du lac sur lequel deux larges troncs de bouleau s’arquent tels des nœuds de vertèbres. C’est comme une hernie végétale entre la base du tronc et la racine, où se faufilent lézards ou grenouilles.

Paru le 1er mars 2011

Éditeur : L’Amourier

Genre de la parution : Prose

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.