Sur un poème de Thierry Metz

Auteur : Cédric Le Penven

<i>Sur un poème de Thierry Metz</i>

Encre de Gilles Badaire

"Manœuvre
homme qui va revenir
toucher ta nuque
sentir dessous le dormeur qui danse
c’est retrouver le dolmen
chambre des pourquoi
moraine oubliée de ton passage
manœuvre
pendant que nous discutions ici - sans peinte -
querelle d’élagueurs
toi tu as placé douze aimants
autour de la table"
Thierry Metz (Dolmen)

"manœuvre"
 !je tourne autour de ton nom
comme le chien qui s’apprête à mordre
je le déchire
il reste la main l’oeuvre
écartelée dans un spasme
un effort comme musculaire
près du livre à construire
à sceller

Manœuvre
mortier gravas et bris de cœur
jonchent l’aire de ton souffle"
Cédric le Penven

Paru le 1er janvier 2014

Éditeur : Jacques Brémond

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.