Tattegrain, la ramasseur d’épaves

Auteur : Jean Le Boël

Tattegrain, la ramasseur d'épaves

La ramasseuse d’épaves.
Cette peintre de Francis Tattegrain (1852-1915) compte parmi les oeuvres les plus marquantes de l’école de la Côte d’Opale acquises par le Château-Musée de Boulogne-sur-Mer. Jean Le Boel poète et romancier, s’interroge sur cette jeune femme aux vêtements en lambeaux, qui porte sur son épaule les restes d’une embarcation chavirée et "traîne son uinvers entier avec elle". Cette "Passante" victime insoumise des infortunes sociales et économiques de la Belle Epoque, offre à l’auteur un parallèle émouvant avec les peuples migrants d’aujourd’hui.

Paru le 1er juin 2010

Éditeur : Editions invenit

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Christian Morgenstern

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

L’oiseau-bœuf
Le dromadaire palmé
Le lion luisant
La roucouleuvre
Le hibou de manchon
Le cachalair
La punaise tentaculaire
Le taureau à sonnette
Le bœuf-paon
Le renard-garou
Le gentignol
Le pinson-scie
Le carlin d’eau douce
Le rat de vin
L’engouletempête
Le ver de ciel
Le chameau-épic
Le rhinocétalon
L’œillet-dinde de Noël
L’hommefeuille

Christian Morgenstern, Les chansons du Gibet, Die Galdenlieder, traduit de l’allemand par Jacques Busse, Les Cahiers Obsidiane, 1982.