Tchernobyl, récits

d’Ingrid Storholmen

J’ai ramassé, dans les environs du réacteur, une pierre que j’ai longtemps eue posée sur la bibliothèque, je la regardais, parfois aussi je la prenais dans mes mains. Un ami qui passait chez moi et a appris d’où elle venait l’a jetée par la fenêtre.

Ingrid Storholmen, Tchernobyl, récits,Traduit du norvégien par Aude Pasquier, Éditions LansKine, 2019.

Poème
de l’instant

Les Amours tragiques de Pyrame et Thisbé

Je suis d’un naturel à qui la résistance
R’enforce le désir, l’espoir et la constance.

Théophile de Viau, Les Amours tragiques de Pyrame et Thisbé, 1623.