Tchernobyl, récits

d’Ingrid Storholmen

J’ai ramassé, dans les environs du réacteur, une pierre que j’ai longtemps eue posée sur la bibliothèque, je la regardais, parfois aussi je la prenais dans mes mains. Un ami qui passait chez moi et a appris d’où elle venait l’a jetée par la fenêtre.

Ingrid Storholmen, Tchernobyl, récits,Traduit du norvégien par Aude Pasquier, Éditions LansKine, 2019.

Poème
de l’instant

Hawad

Détournement d’horizon

Sur toute cette terre,
dos craquelé par la lâcheté,
aucune tête libre et rebelle
hormis celle de mon chameau,
démarche et regard fiers,
hautains et nostalgiques,
déversant son incrédulité
sur le monde au crépuscule.

Hawad, Détournement d’horizon, éditions Grèges, 2002.