Terre énergumène

et autres poèmes

Auteur : Marie-Claire Bancquart

Terre énergumène

Le présent volume donne à lire l’essentiel du parcours poétique de Marie-Claire Bancquart. Angoisse, mort, bonheurs de rien ou bonheurs extrêmes, saisis dans l’immédiat et le proche, sa poésie, sans dieu ni mystique, au plus près du corps et des choses concrètes, ordinaires, s’efforce, dans une langue tendue et sans lyrisme ni idéalisme, de lire le « braille du vivant ». « Plus les choses sont simples, plus elles sont mystérieuses », dit-elle et les mots du poète lisant le banal sont approche du monde, leur lumière par bonheur parfois en éclaire l’énigme.

Texte de l’éditeur.

Paru le 31 janvier 2019

Éditeur : Gallimard

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.