The Flame

de Leonard Cohen

The Flame

Traduit de l’anglais (Canada) par Nicolas Richard

Avant sa mort, Leonard Cohen a passé de longs mois à reparcourir ses carnets, nombreux et étalés sur des décennies, pour opérer une sélection de poèmes, chansons, pages de journal intime et dessins, la plupart encore inédits. Un dernier geste créatif en forme de testament littéraire, empreint d’une mélancolie toujours teintée d’humour, où il est question d’amour et de sexualité, de peur de l’abandon, de flamme jamais éteinte, du temps qui passe et laisse ses traces, mais aussi de religion et d’aspiration à la sagesse.

Musicien, auteur-compositeur et écrivain canadien, Leonard Cohen (1934-2016) est l’auteur de dix-sept albums mais aussi de treize ouvrages, dont plusieurs recueils de poèmes et deux romans acclamés par le public et la critique. Il est aujourd’hui devenu une véritable icône.

Je tends la main vers le passé
N’arrive jamais à l’atteindre
Et tout ressemble
À un ultime recours

Paru le 12 novembre 2020

Éditeur : Points

Poème
de l’instant

Jean-Claude Pirotte

Je me transporte partout

maintes fois je me sens hagard
et je me détourne à plaisir
des lignes droites du désir

Jean-Claude Pirotte, Je me transporte partout, Le Cherche midi éditeur, 2020.