Théorie des noms

Théorie des noms

Ce sont des noms de lieux, des noms propres de couleurs, des noms perdus, des noms qui en disent long. Poèmes ou récits, poèmes traversés par le récit, ou comme le dit Patrick Beurard-Valdoye, par le narré, qui inventent à nouveau le nom, le font vivre au-delà de la surface des choses. Un imaginaire qui perturbe le sens, pervertit le dictionnaire, abstrait le nom des pesanteurs propres à son usage conventionnel pour le rendre à ses mémoires et à ses histoires multiples.

Paru le 1er janvier 2006

Éditeur : Textuel

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Ailleurs

Quand je suis en mouvement, sans rien pour m’encombrer, je retrouve des réflexes du plaisir de la vie, du désir de la vie.
Ce n’est pas une fuite, c’est un appel.
L’appel de la vie.
Cette vie qui m’impressionne toujours autant.
C’est pour ça que je suis resté un vagabond.
Quelqu’un qui se contente de passer.
Et qui toujours s’en va ailleurs.
Cet Ailleurs qui me va parfaitement.

Gérard Depardieu, Ailleurs, Cherche Midi éditeur, 2020.