Toi nu(e) dans le linceul étoilé du monde de Arnaud Delcorte

Toi nu(e) dans le linceul étoilé du monde de Arnaud Delcorte

"Une mouette m’observe à la dérobée
Un garçon brun
Yeux bridés
Lézarde
En maillot
Mon cœur
En chute libre"

Paru le 1er février 2011

Éditeur : Le chasseur abstrait éditeur

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

L’Angelus Des Sentes

Je me suis dérobé pour un temps, aux goguenardes clameurs humaines. Heureux de vivre dans le pur enchantement des rossignols et des brises, j’ai gagné la cabane aux murs blancs, au toit de chaume jauni, bâtie ainsi qu’un nid lumineux, au-dessus des torrents.

Michel Abadie, 1866-1922, L’Angelus Des Sentes, 1901.